Documents du RIC

Cette rubrique rassemble des textes et des études rédigées par les membres du Conseil Scientifique du Réseau Intelligence de la Complexité (MCX-APC), documents dont la portée est dans l'ensemble générale et épistémique: il s'agit d'aviver notre Intelligence Collective de la Complexité en "restituant aux phénomènes toutes leurs solidarités", en contribuant à la permanente régénération de nos cultures civilisantes.

 

(Actes Conseil scientifique, )

En guise d’EXORDE au  Grand Débat : "CONCEVOIR DANS, ET AVEC, LA COMPLEXITE : Dans la Pensée comme dans l'Action, déployer la raison du ‘Pourquoi ?’ au ‘Pourquoi Pas ?’"  - (Toulouse, décembre 2012,’dossier MCX 29).
André de Peretti, ne pouvant être présent parmi nous à l’INP-Toulouse le 14novembre 2012, nous lui avions de rédiger un Exorde à notre réflexioncollective en ‘prenant le risque, en clignant de l’œil, de s’en prendre,pour nous, au mot Ingénierie’. Et la veille du Grand Débat, « Concevoir danset avec la Complexité », nous recevions le texte de ce prélude qui devint lepoint d’orgue de notre Rencontre consacrée  à la restauration et aurenouvellement dans nos cultures des Sciences et Pratiques d’Ingénierie desSystèmes Complexes.

(Mémorial, )

Nous remercions chaleureusement notre ami et membre du Conseil François DUBOIS, l’actuel président de l’AFSCET de nous autoriser à reprendre de larges extraits du bel « Au revoir Robert ! Robert Vallée nous a quittés » qu’il a rédigé pour le très complet Numéro de la Res-Systemica, (volume 17, automne 2017), numéro consacré à Robert Vallée, pionnier français de la cybernétique. Il nous offre ainsi une large mise en perspective très soigneusement documentée de l’œuvre et des contributions de ce pionnier, Professeur émérite à l’Université Paris-Nordet président de la World Organisation of Systems and Cybernetics (WOSC)

Intervention au Congrès APC-UNESCO (Document APC, )

L’appel d’Edgar MORIN, Président du Congés mondial pour la pensée complexe Les défis d’un monde globalisé APC-UNESCO, Paris 8-9 décembre 2016 : Les vidéos de la conférence inaugurale et du discours de clôture du Président de l’APC

(Document d'atelier, )

Un regard rétrospectif sur la façon dont la théorisation conventionnelle a modelé le champ de connaissances en sciences du sport et les usages de celles-ci, nous amène à constater que nombre de modèles contemporains consacrés à l’explication de la performance humaine en sport sont en décalage - voire en opposition - avec ce qu’en disent les acteurs sportifs et leur encadrement. Bien peu se reconnaissent pleinement dans les visions analytiques et causalistes portées par les sciences du sport, trop souvent éloignées de leurs besoins et attentes ainsi que de leur approche en situation vécue de compétition. Les process de réussite sont par ailleurs trop souvent présentés comme une suite de performances individuelles alors qu’ils résultent d’une organisation éminemment collective.
Alors, loin de voir la performance uniquement sous l’angle des métriques objectivantes usuelles (distance, durée, rang, nombre de …), je propose de la considérer comme une « œuvre ». Sensibles aux réalités concrètes, aux expériences vécues, cette œuvre est par nature complexe, contingente, singulière, peu prédictible, … mais malgré tout, souvent viable et efficiente dans le contexte et la temporalité où elle est produite et/ou appréciée.
Ce constat incite à questionner le point de vue des sciences conventionnelles de l’entraînement qui dans un cadre positiviste strict, privilégient les approches analytiques qui disjoint des réalités inséparables réduisant ainsi les dimensions du réel et accordent peu de poids à l’expérience, aux interactions continues et récursives entre les différents acteurs et éléments de la performance.

Edito N°82 (Editorial, )
(Document APC, )

Deux conférences et un entretien d’Edgar MORIN à Toulouse, 4  & 5 Mai 2017
 [ I] L’AVENIR DE L’AVENTURE HUMAINE Conférence publique le 4 mai 2017, organisée  à l’Université Toulouse 1-Capitole, IDETCC
Et [ II ] ETHIQUE, SCIENCE ET TECHNIQUE conférence publique  organisé le 5 mai 2017 à L’Institut National des Sciences Appliquées de Toulouse  
La présentation de chacune d’entre elle étant accompagnée des  notes prises au fil de la conférence d’Edgar MORIN  par  Marc PENA, 

(Document d'atelier, )

 Un document qui prend la forme d’une réflexion constructive dans  l’ancestrale tension entre l’état central et le territoire autonome, chacun dépendant de l’autre ; tension qui s’aggrave lorsque les jeux des activités économiques ne sont plus suffisamment régulés ni par l’état central ni par les gouvernances territoriales. Réflexions constructives qui permettent à Pierre Calame de proposer aujourd’hui quelques principes généraux de gouvernance pour régénérer chemin faisant la conscience de la citoyenneté solidarisante se renouvelant sans cesse 

(Mémorial, )

Notre ami Michel MARLOT, Colonel (réserve) de Sapeur-Pompiers nous a quittés soudainement le 23 mars 2017 alors qu’il était en pleine activité un an après avoir pris sa retraite de directeur du SDIS 73 (Saône et Loire). Toute l’équipe d’animation du Réseau Intelligence de la Complexité a été très touchée par sa disparition tant étaient vivifiant et stimulant pour chacun son dynamisme et la richesse de ses expériences réfléchies après tant d’années avec ‘les soldats du feu.
La  diversité des échanges chaleureux que les membres du Conseil d’Orientation eurent avec Michel MARLOT nous a incité à demander  à plusieurs d’être nous de contribuer à enrichir le MEMORIAL à PLUSIEURS VOIX par lequel nous pourrons garder Marc RIEDEL, Laurent VERGNON Philippe FLEURANCE et Dominique GENELOT.