Documents du RIC

Cette rubrique rassemble des textes et des études rédigées par les membres du Conseil Scientifique du Réseau Intelligence de la Complexité (MCX-APC), documents dont la portée est dans l'ensemble générale et épistémique: il s'agit d'aviver notre Intelligence Collective de la Complexité en "restituant aux phénomènes toutes leurs solidarités", en contribuant à la permanente régénération de nos cultures civilisantes.

 

(Mémorial, )

En avril 2019, nous complétons le mémorial André de Peretti par un chapitre signé Réda Benkirane ainsi que des liens vidéos (en particulier https://www.youtube.com/watch?v=j3SiZDXQc0Q).

--

André de PERETTI nous a quittés le 6 septembre 2017 dans sa cent deuxième année. Nous sommes nombreux à vouloir ‘garder traces’ de son passage parmi nous : Depuis l’origine, au début des années 1990, membre très actif du Conseil du Réseau Intelligence de la Complexité, il nous a accompagnés et éclairés par son exceptionnelle expérience, par sa très riche culture comme par ses chaleureuses capacités d’attention, attention à l’autre dans la rencontre, attention aux ‘mots qui conviennent’ dans l’écriture.

Aussi avons-nous tous souhaité garder traces de cet ‘Homme de Reliance’ en rassemblant dans ce « Mémorial » des témoignages divers qui ici se relient comme le font les mains des porteurs de ce flambeau symbolique qui éclaire et éclairera pour chacun le choix des prochains pas.

(Document d'atelier, )

Sur la période 2005 à 2015 environ, l'animation du RIC s'est enrichie d'un fonctionnement en atelier autour d'une quarantaine de thèmes.

Le RESEAU INTELLIGENCE DE LA COMPLEXITE en 2018 (Document d'atelier, )
Edito Num.87 (Editorial, )

Le réseau en auto-éco-réorganisation permanente sous le label « Welcome Complexity », initiative chaleureusement encouragée par les membres du Conseil du Réseau Intelligence de la Complexité, associe  « des citoyens praticiens-réflexifs engagés ». Ils tissent une trame multi-dimensionnelle dont les fils entrecroisés caractérisent les enjeux du faire et du vivre ensemble : écologie, éducation, économie, psychologie, socio-anthropologie, cognition, aussi bien que grands projets complexes, ingénierie organisationnelle, intelligence et gouvernance des systèmes d’action collectives santé éducation, sports, activités culturelles, accompagnement, etc.

(Actes Conseil scientifique, )

Ce qui n’est pas mesurable n’existerait pas ? Ces incitations à penser un élargissement de nos compréhensions amènent à souligner le caractère illusoire du réalisme naïf des big datas ; Ne prétendent-t-elles pas laisser apparaitre la possibilité d’un monde compréhensible  principalement par des catégories constitutives d’une réalité posée comme étant « déjà là » ?

(Actes Conseil scientifique, )

Nous sommes quotidiennement confrontés à cette complexité perçue de façon plus ou moins aigüe ! Complexité qui prend les mille formes de l’incertitude, de l’imprévu, de l’erreur inconsciente, des imbrications infinies entre de multiples composantes et points de vue, des contradictions et antagonismes, etc. Devant ces défis de la complexité, les comportements appris, les réflexes habituels, la science classique, la « normalité », tous ces mainstream de la pensée peuvent se trouver brutalement pris au dépourvu. Nous voilà invités à « inventer notre réalité », à concevoir notre conduite plutôt que d’appliquer les prescriptions dominantes en se réfugiant dans le déni de la complexité. La responsabilité éthique trouve sa voie à l’inverse dans la construction progressive d’une capacité à « penser – agir complexe 

(Veille en reliance, )
Mémorial à plusieurs voix (Mémorial, )

Au terme d’une longue maladie, notre ami Bruno TRICOIRE est décédé à Nantes le 30 Avril 2018. Il avait 71 ans. Riche d’une exceptionnelle expérience dans le champ du travail social et dans celui de formateur d’intervenant et d’acteur-chercheur auprès d’institutions socio-éducatives, il fut dés nos premières rencontres dans les années 1980, le ‘praticien réfléchissant’, attentif à transformer son expérience en science avec conscience, éclairant par réflexion l’intelligence de ses actions au cœur de ces ‘missions impossibles’ que nos sociétés, se voulant solidarisantes, appellent ‘le travail social’.. (Avec les témoignages de MJ Avenier, D Babin-Richard, JL Le Moigne, D Papineau ; A Robert, B Tardieu). 

(Actes Conseil scientifique, )

Notre responsabilité, individuelle et collective, dans la conception des processus d’aujourd’hui qui construisent le monde de demain, est une question que nous ne pouvons pas éluder. L'objet de nos réflexions est de contribuer à l’intelligibilité de phénomènes sociétaux émergents et de s’interroger sur les conséquences de nos représentations en termes de pratiques sociales, de construction de normes, de rapport à l'action et de gouvernance à différentes échelles, y compris celle de l’avenir de l’humanité.
Cette vigilance épistémique concernant le « comment sont produites les données susceptibles d’orienter nos vies ? » est indispensable à l’exercice de notre responsabilité éthique dans la construction du monde.